Guillaume Becker

 

Guillaume Becker commence l'alto en 1988 au Conservatoire de Bordeaux dans la classe de Pierre Lefebvre. Entre 1998 et 2000, il y obtient à l'unanimité les 1er prix et médailles d'honneur de la ville, pour l'alto et la musique de chambre. Il décide alors de se perfectionner auprès de Tasso Adamopoulos, avant d'entrer au Conservatoire de Paris (CNSMDP) dans la classe de Jean Sulem et R. Glatard.

Passionné de musique de chambre, il y reçoit les conseils éclairés de maîtres tels, Atar Arad, Jan Talich (père et fils), Vladimir Mendelssohn, Michael Hentz, Daria Hovora, Vladimir Bukac ou Jessie Levine, avant de parfaire sa formation de chambriste auprès de Jean Mouillère.

Diplômé du Conservatoire en 2003 avec un premier prix d'alto à l'unanimité, Guillaume Becker  rejoint le quatuor Voce, formation avec laquelle il est lauréat de concours internationaux (Crémone, Vienne, Bordeaux, Graz, Londres, Reggio Emilia), remporte le 61ème Concours de Genève et se produit sur les scènes du monde entier.

Musicien éclectique, il signe la musique pour la pièce « Aztèque » de Michel Azama (mis en scène de Quentin Defalt), réalise des accompagnements de films muets de W.F Murnau, E. Lubitsch, K. Vidor ou B. Keaton, participe aux émissions de J.F. Zygel -la boîte à musique, le cabaret classiqie, la léçon de musique.

Entre  2003 et 2013, il est le directeur artistique du festival Le Coeur en Musiques qui réunit chaque été en Ardèche méridionale et deux semaines durant, 50 jeunes artistes en résidence.

Il joue un alto d’Aymeric Guillard (2005).